prele-et-silicium-toutes-les-vertus-des-plantes-medicinales-dans-une-petite-fleur

Plantes médicinales par excellence, la prèle et son silicium sont utilisées depuis des siècles dans la médecine traditionnelle pour soigner divers maux, pour ne citer que les plaies, les ulcères et autres problèmes de la peau. Aujourd’hui encore, nombreux sont les scientifiques qui confirment les actions de la prèle dans le traitement de différentes maladies, comme les troubles articulaires à titre d’exemple.

Présentation de la prèle et de ses principes actifs

Originaire d’Asie et d’Afrique du Nord, la prèle est une plante vivace qui affectionne les zones sablonneuses et humides du globe. Selon diverses expérimentations,
c’est une des plantes médicinales qui renferment une forte teneur en silicium, connu pour sa faculté de booster la métabolisation du calcium.
Cette plante aux vertus médicinales impressionnantes renferme dans sa tige d’autres matières minérales indispensables pour l’organisme humain, telles que le magnésium, le fer, le calcium, le sodium, le potassium et bien d’autres principes actifs comme l’acide silique, les flavonoïdes, les alcaloïdes et les saponosides.
Ces différents éléments font de la prèle une des plantes médicinales reminéralisantes. Commercialisée dans le marché de la phytothérapie, cette médication naturelle est proposée sous forme de gélule et de poudre, à prendre selon les doses prescrites. Sa consommation sur une longue période ne devrait poser aucun problème, si ces dernières sont bien respectées.

Un aperçu de ses nombreuses propriétés curatives

Les vertus thérapeutiques de la prèle sont multiples. Cette plante médicinale agit aussi bien sur les articulations que sur la peau, les cheveux, les ongles, les organes et bien d’autres parties du corps. Grâce à sa forte teneur en silicium et en calcium, cette médication naturelle est d’une grande aide dans le renforcement des os.
Elle est souvent prescrite pour traiter les problèmes de décalcification osseuse, l’ostéoporose, l’arthrose invalidante, la mastose et bien d’autres troubles touchant les articulations et les os. Cette plante vivace aux nombreux bienfaits assure également un rôle des plus importants dans la protection des maladies cardiovasculaires, en rendant les parois des artères plus souples.
Les mêmes études menées sur les espèces de prèle ont aussi démontré que ces plantes médicinales disposent de la faculté de réguler le taux de cholestérol dans le sang, grâce à leur teneur en silicium très élevée. Cet élément nutritif présente également des propriétés antalgiques, anti-inflammatoires, anti-œdémateuses et drainantes.