les-plantes-medicinales-sont-de-precieuses-alliees-pour-se-soigner-naturellement

Plantes médicinales pour se soigner pendant l’hiver

L’hiver est la saison qui voit se multiplier les affections de tous genres et qui touchent donc de nombreuses personnes. Cependant, il existe des remèdes naturels comme les plantes médicinales pour les prévenir, de même que pour les guérir. Leur utilisation permet donc de mieux supporter les maladies contractées pendant cette période et de réduire le temps de convalescence.

Renforcer ses défenses immunitaires

Le premier point à privilégier est de se constituer un état immunitaire parfait, qui permettra alors à l’organisme d’avoir les armes pour lutter contre les maux hivernaux. Cela permet aussi bien d’empêcher leur installation que de les combattre plus efficacement.
L’echinacée est la plus connue des plantes médicinales, car ses propriétés impressionnantes ont été reconnues depuis plusieurs générations. En effet, elle développe de façon conséquente les défenses immunitaires, par des stimulations et constitue donc un antiviral puissant pour se soigner.
Le curcuma est également efficace, car il agit comme un protecteur.
Le ginseng est communément utilisé comme tonifiant de l’organisme. Il est également, très efficace pour redonner tonus et dynamisme. L’Eleuthérocoque en est un équivalent. L’ortie pour sa part permet de lutter contre la fatigue ou l’anémie, en agissant comme un reminéralisant de l’organisme.

Se soigner contre les affections

Une fois que la maladie est installée, il s’agit de trouver des alliés qui vont permettre de se soigner. De nombreuses plantes médicinales sont ainsi recommandées, en fonction de l’état de la personne concernée. Chacune peut être utilisée selon l’effet recherché ou de l’affection de la personne.
Ainsi, en cas d’état grippal, le quinquina est recommandé pour se soigner, de même que des plantes médicinales fortes en vitamine C pour retrouver rapidement la forme, tels que l’argousier, l’acérola ou le guarana. Le saule est également indiqué dans les cas d’état fébrile.
Le sureau combat le rhume ainsi que les gênes respiratoires. La réglisse est un anti-inflammatoire naturel, qui peut être utilisé en cas d’angine ou de bronchite. Le tilleul peut également soigner la bronchite grâce à ses propriétés, car il permet la sudation. Le pelagornium est un antiviral et antimicrobien qui peut être ingéré en cas de bronchites, notamment aigües.
Dans la famille des plantes médicinales antiseptiques locales, on retrouve l’eucalyptus et le pin. La primevère et le polygala permettent de lutter contre les toux productives, grâce à leur effet expectorant, de même que le marrube. Le thym est réservé aux quintes de toux. Le lierre peut être utilisé contre tous types de toux.
Ainsi toutes ces plantes médicinales nous aident à se soigner en toute quiétude et naturellement.